Primature Portail officiel

Sceau de Republique Gabonaise

Primature: L’Effondrement de la chaussée à Four-Place (139 Km au départ de Libreville)

Logo

Les usagers de la route nationale 1 ont été surpris ce weekend 13 mai 2018 par un drame sans précédent, l’effondrement de la chaussée à la frontière entre le Moyen-Ogooué et l’Estuaire. Cet incident a fortement perturbé la circulation routière sur l’ensemble de ce linéaire de 100m.

Informé, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Emmanuel ISSOZE NGONDET a dépêché sur place, les Ministres de la Défense Nationale Etienne MASSARD KABINDA et des Infrastructures Christian MAGNAGNA pour établir les premiers constats, évaluer la nature de cet effondrement, ses conséquences sur l’activité économique et les mesures à envisager pour rétablir la fluidité du trafic. Ce matin, le Chef du Gouvernement, instruit par le Président de la République, Ali BONGO ONDIMBA a tenu une réunion de crise pour parer au plus pressé. Il s’agissait donc de prendre les mesures qu’impose la situation actuelle. Parmi celles-ci :

-l’élargissement de la déviation actuelle au pied de l’effondrement. Cet élargissement doit avoir impérativement un « caractère provisoire » ;

-la régulation de la circulation, en interdisant le passage momentané des poids-lourds. A ce sujet le Ministère des transports représenté par son Ministre de tutelle, Justin NDOUNDANGOYE prendra des dispositions spécifiques pour informer les opérateurs économiques et autres usagers ;

-la sécurisation et le renforcement de la déviation en cours en matériaux latéritiques, du fait de la proximité avec le lieu de l’effondrement ;

-l’ouverture d’une nouvelle voie de contournement éloignée du lieu de l’effondrement pendant les travaux de réhabilitation de la chaussée. Le Génie militaire sera pleinement impliqué et les sociétés de BTP exerçant dans la zone impactée seront réquisitionnées pour fournir des matériaux divers.

-la reconstruction complète de la chaussée dégradée.

Le problème ayant été bien circonscrit, le Gouvernement rassure les populations quant à sa volonté de rétablir et de sécuriser l’ensemble de la chaussée dégradée. Le Premier Ministre a aussi demandé aux membres du Gouvernement concernés par la question de prendre des mesures de transbordement de part et d’autre de la voie, afin d’éviter une rupture dans l’approvisionnement en produits de premières nécessité des villes de l’intérieur du pays.

En définitive, le Gouvernement entend régler la question de la dégradation continue du réseau routier dans sa globalité sur l’ensemble du territoire. Voilà pourquoi l’éboulement de la chaussée sur l’axe Bifoun-Ndjolé, long de 14,5 km au départ de Ndjolé a été également pris en compte dans le programme de réparation du glissement de terrain sur ce périmètre.

Publié le : 15 / 05 / 2018

Journées de TravailPuce