Primature Portail officiel

Sceau de Republique Gabonaise

Réunion Interministérielle / Droits Humains

Logo

Le Gouvernement examine la mise en œuvre des recommandations de l’examen périodique universel des droits de l’homme.

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet a réuni à son cabinet de travail, le comité interministériel, en vue de préparer l’Examen Périodique Universel (EPU) et le dialogue avec le sous-comité pout la prévention de la torture (SPT) à Genève.
Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour :
- La préparation de la présentation du rapport du Gabon ;
- La préparation du dialogue
- Les questions diverses.


Des heures durant, ce conseil interministériel thématique regardera au fond toute la législation nationale en matière de Droit de l’Homme et notamment de lutte contre la torture.


Quels sont les mécanismes nationaux qui existent pour la prévention de la torture ? Quelle stratégie nationale et de sensibilisation du publique ? Quel est l’état de la liberté de la presse et de la liberté d’expression ? Quel est le niveau d’implication et de collaboration entre la société civile et le Gouvernement ? Enfin, quelles sont les garanties et protections des droits de minorités, l’amélioration de leur accessibilité aux droits économiques, sociaux et culturels ?


Voilà autant de questions que le Premier Ministre, Emmanuel Issoze Ngondet et les membres du gouvernement concernés par ces questions ont examiné.


Les travaux devraient déboucher sur une stratégie claire, conforme aux instruments onusiens des droits de l’Homme et par la création d’une structure nationale intégrée et permanente pour la prévention de la torture.


Ont pris part à ces échanges de vues, les Ministres Chargés de la Prévoyance Sociale, de la Santé, de la Justice, de la Défense Nationale, des Affaires Étrangères, de l’Emploi, des Relations avec les Institutions, de la Décennie de la Femme, de l’Économie Numérique et de l’Éducation Nationale.


Notons qu'une délégation de haut niveau devrait se rendre à Genève, afin de remettre le rapport du Gabon au Comité Universel des Droits de l'Homme.

Publié le : 16 / 10 / 2017

Journées de TravailPuce