Primature Portail officiel

Sceau de Republique Gabonaise

Activités gouvernementales / Santé: Comment faire de l’urgence sociale au Gabon ?

Logo

Le Samu Social Gabonais a l’honneur au 33ième Congrès des sociétés d’Anesthésie et de Réanimation d’Afrique noire.

C’est le but visé par la rencontre au cours de laquelle les stratégies de cette nouvelle structure sociale de l’Etat ont été définies le vendredi 13 Octobre 2017 dans un hôtel de Libreville. La présentation a été l’œuvre du Dr Wenceslas Yaba, son coordonateur.

Prenaient par à ce rendez-vous, 600 scientifiques de la communauté francophone de la médecine d’urgence. La rencontre a été rehaussée par la présence du ministre d’Etat chargé de la Prévoyance sociale et de la Solidarité nationale, Paul Biyoghé Mba.

« Il est possible de faire de l’urgence sociale dans notre pays », a soutenu le coordonateur général du Samu social qui, dans son intervention, a présenté les missions, les statistiques avant de dresser le bilan des activités de la structure dont il a la charge depuis sa création.

Selon l’orateur, 84 % des personnes les plus démunies soit 2500 « samu-socialisés », vivent sur le territoire national.

En plus des bureaux administratifs, la structure est dotée d’un centre d’appels ayant pour numéro vert (appel gratuit) 1488, d’une unité médicale, d’une unité psychologique, d’un entrepôt de médicaments et de trois centres d’hébergement dans la commune de Libreville.

Dans le cadre de l’extension de ses activités, les pouvoirs publics se proposent de construire, dans les tout prochains jours, des unités de Samu Sociale de proximité à Port-Gentil et à Franceville.

Le Samu sociale gabonais permet aux populations en détresse psychologique de bénéficier de consultations médico-psychologiques gratuites. Ces consultations sont, pour ainsi dire, un gage de meilleure cohésion sociale.

Selon le ministère de tutelle, c’est un objectif qui cadre parfaitement avec la vision du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, qui fait du bien être des Gabonais, « la pierre angulaire de sa politique de développement et du rayonnement sociale de notre pays ».

Une volonté du gouvernement de la République sous l’autorité du Premier Ministre, Emmanuel ISSOZE NGODET, de résolument s’engager à contribuer de façon significative au bien être des populations gabonaises

Soulignons, à toutes fins utiles, que le Samu social, entièrement financé par l’Etat gabonais, est la première structure de ce type en Afrique noire. Laquelle structure opère dans le secteur de la médecine psychosociale.

En somme, la prise en charge gratuite est devenue une réalité après le lancement des activités du Samu social, ainsi que l’attestent les premiers résultats qui sont plus que probants et augurent d’un avenir prometteur.

Publié le : 16 / 10 / 2017

Journées de TravailPuce